Accueil > Soins animaux > Estimer les frais vétérinaires d’un chiot : ce qu’il faut savoir

Estimer les frais vétérinaires d’un chiot : ce qu’il faut savoir

Que facturent les vétérinaires ?

La plupart des parents d'animaux de compagnie grincent des dents quand ils découvrent la facture du vétérinaire suite à une consultation. Pourquoi ? La plupart des gens ne savent pas ce qui est comptabilisé dans les services qui vous sont prodigués.

À vrai dire, en plus des frais administratifs et de fonctionnement, il y a beaucoup de choses que les vétérinaires doivent facturer et qui rentrent en compte lors d’une consultation, dont notamment : 

  • Les services professionnels, qui comprennent l'examen physique, l'examen médical, l'examen prolongé et l'examen du patient hospitalisé,
  • Les examens de diagnostic, par exemple l'évaluation de la pression artérielle entre autres,
  • Les services d'imagerie, pouvant aller des ultrasons aux radiographies,
  • Le travail en laboratoire, qui comprend la collecte de laboratoires, l'exécution et l'analyse d'échantillons qui testent la chimie du sang, la leucémie, les vers du cœur, la thyroïde, l'immunité, etc.
  • Les interventions chirurgicales,
  • L’anesthésie dans le cadre des procédures, dont l'intubation et la surveillance,
  • Les services d'hospitalisation : les nuitées, la surveillance des patients hospitalisés, etc.

Les honoraires vétérinaires sont généralement calculés en fonction des tarifs pratiqués par les autres vétérinaires dans le secteur ainsi que de la nature des services proposés. Le poids, la race et la taille de votre animal influent également sur les coûts des services rendus.

 

Le coût des soins préventifs de base

Il va sans dire que les services mentionnés ci-dessus ne font pas partie des soins préventifs de base. Au cours d'un soin préventif ou d'une consultation de routine, votre animal subira un examen physique approfondi au cours duquel le vétérinaire vérifiera l'audition, la vision, les dents et les gencives de votre animal, la fonction cardiaque, la respiration, la peau et le pelage, la musculature : en somme, sa santé générale.

Certaines de ces visites comprendront également le coût de vaccination de routine ou des rappels de vaccins. Ces derniers coûtent généralement de 50 à 100 euros. Les vaccins recommandés pour les chiens sont le parvovirus, la maladie de Carré, l'hépatite et la rage.

 

Le coût des tests et services supplémentaires

Les services supplémentaires représentent une dépense qui pourrait faire augmenter votre facture lors d'une visite préventive comprennent des tests en vue de diagnostiquer des problèmes potentiels, tels qu'un examen fécal ou un test de ver cardiaque.

 

Le coût d’une chirurgie ou d’un diagnostic en urgence

Des événements imprévus tels qu’un accident, une blessure ou une maladie peuvent faire grimper la facture de façon considérable. Par exemple, si vous apprenez que votre chiot souffre d’eczéma, l’intervention peut atteindre plusieurs dizaines d’euros. De même, si, après un test pour diagnostiquer des vers du cœur le résultat s’avère positif, les tarifs peuvent grimper jusqu’à 1000 euros.

Les traitements d'urgence peuvent rapidement dépasser un millier d’euros. Encore une fois, cela est circonstanciel et dépend de ce que le vétérinaire doit faire pour diagnostiquer et traiter votre chiot.

Si votre chien est en état de souffrance et votre vétérinaire ne parvient pas à découvrir pourquoi, il devra effectuer des diagnostics et des analyses de sang, voire éventuellement des imageries, pour déterminer ce qui ne va pas. Après avoir déterminé la nature de la maladie, il devra prescrire un parcours de soin à votre animal de compagnie. Si l'hospitalisation est nécessaire, cela augmentera votre budget total de manière considérable.

 

Comment réduire les frais vétérinaires

Si votre animal a besoin de soins vétérinaires en urgence, vous pouvez baisser un peu les coûts en fournissant au praticien toutes les informations dont vous disposez pouvant être utiles au diagnostic. Bien que les imprévus ne puissent jamais être totalement évités, assurer des soins préventifs de routine, ne pas manquer les examens annuels de santé et faire vacciner votre animal de compagnie permettront par la même occasion de limiter les risques de mauvaise santé à long terme.

En tant que propriétaire responsable, vous souhaitez naturellement offrir le meilleur à votre nouvel ami à quatre pattes. Mais comment le faire sans vous ruiner ? Tout simplement en souscrivant une assurance spéciale chien, qui vous permettra de limiter les dépenses tout en fournissant à votre chiot tous les soins dont il a besoin.

Mais comment trouver la formule qui correspond le mieux à la fois à votre budget et aux besoins spécifiques de votre toutou ? Santors , spécialiste en assurance animale, est là pour vous guider dans le choix de votre mutuelle idéale. Il ne vous restera plus qu’une chose à faire : profiter de votre nouveau compagnon en toute sérénité.