Accueil > Soins animaux > La cystite chez le chat : symptômes et traitements

La cystite chez le chat : symptômes et traitements

Qu’est-ce que la cystite chez les chats ?

Une cystite se définit comme étant une maladie inflammatoire localisée au niveau de la vessie engendrant une affection douloureuse. La majorité des cas de cystites recensés résulte du stress du félin.

La maladie peut être le résultat d’une infection urinaire causée par des virus ou des bactéries. Heureusement, cette pathologie ne présente aucune contamination, ni pour le propriétaire ni pour les autres animaux de compagnie.

Les typologies de maladies urinaires sont classées dans la catégorie des Maladies du Bas Appareil Urinaire Félin ou MBAUF. Ils peuvent également être catégorisés dans le Syndrome Urologique Félin ou SUF. Ce genre de maladies résulte d’une infection urinaire ou de la présence de calculs ou d’une tumeur.

 

Quelles sont les origines de la cystite chez les chats ?

Notons, dans un premier temps, qu’il existe différents types de cystite chez les félins. On a, d’une part, la cystite diabétique entraînant des infections urinaires récurrentes. Le déséquilibre de l’acidité du sang de l’animal entraîne une modification de celle de l’urine. On parle de cystites chroniques et touche généralement 15 % des chats diabétiques. La cystite dite infectieuse résulte, quant à elle, de la prolifération de bactéries sous l’appareil urinaire.

Le vétérinaire peut aussi diagnostiquer une cystite idiopathique, également appelée cystite interstitielle. 2 chats sur 3 sont sujets à la cystite idiopathique. Les causes de la pathologie sont indéterminées ! Néanmoins, dans le cas d’une cystite idiopathique, l’infection de l’urine peut être provoquée par un changement brusque de son environnement (l’arrivée d’un nouvel animal de compagnie, le déménagement, un départ en vacances…) et donc d’un niveau de stress élevé.

Les calculs urinaires font cependant partie des causes les plus fréquentes et touchent approximativement 15 % des cas. Il est donc nécessaire de réaliser une radiographie ou une échographie de l’abdomen.

Les infections urinaires, également responsables de cette maladie, touchent généralement les félins âgés. Il en est de même pour les tumeurs vésicales ou urétrales, mais ce sont des cas plutôt rares.

 

Comment reconnaître une cystite ?

Certains symptômes peuvent indiquer le développement d’une inflammation et doivent vous alerter. Votre chat manifeste un signe de cystite s’il présente ces signes annonciateurs : 

  • Une agitation intense
  • Un refus de se nourrir
  • Un léchage démesuré de la région génitale
  • Un refus d’uriner dans son bac à litière
  • Des traces de sang dans son urine
  • Des urines fréquentes et en petites quantités
  • Une inappétence
  • Des miaulements plaintifs
  • Des rauques quand il urine
  • Une forte odeur d’ammoniac après être passé à la litière
  • Une malpropreté
  • Un abdomen douloureux et tendu
  • De la léthargie (le chat se plaint sans aucune raison spécifique).

Quand la maladie atteint un niveau critique, les signes deviennent plus sérieux : 

  • Une anorexie totale
  • Un abattement
  • Des douleurs aigües
  • Des difficultés locomotives
  • Des vomissements
  • Un coma
  • La mort.

 

Diagnostiquer une cystite

Pour déterminer la présence de la cystite, le vétérinaire fait appel à une bandelette. Le test examine le pH de l’urine. Si ce dernier est basique, le risque est imminent. Le professionnel peut réaliser un examen microscopique de l’urine. S’il détecte la présence de cristaux, une échographie sera indispensable pour identifier leur nature.

Un examen bactériologique en laboratoire est également une option pour déterminer la cause de la cystite. Le professionnel réalise un test sanguin afin de confirmer le dysfonctionnement des reins.

Notons qu’il appartient seulement au vétérinaire de réaliser le diagnostic. Avant tout traitement, il évalue l’état général de l’animal et recherche les symptômes de la douleur. Selon les résultats des tests, il donne un traitement qui permet de supprimer l’origine de la cystite, de purifier la vessie et de réduire l’inflammation. Rappelons que l’uritest implique un coût entre 9 et 11 euros.

 

Le traitement de la cystite

Afin de fluidifier l’évacuation de l’urine, le vétérinaire prescrit souvent des antispasmodiques. Ce traitement curatif est efficace sur une cystite encore mineure. Des antibiotiques sont administrés à l’animal si la maladie urinaire a été causée par une bactérie.

Le professionnel recommande une alimentation spéciale si l’infection a été provoquée par des cristaux. Dans ce cas, il conseille une nourriture humide et de l’eau afin d’hydrater l’animale et d’augmenter le drainage vésical. La gamelle doit être installée dans un emplacement calme, à l’abri des perturbations sonores pour éliminer le stress.

Si la cystite a été engendrée par la présence de cristaux insolubles, une opération chirurgicale sera de mise.

Pour finir, la maladie engendrée par des problèmes de stress nécessite un diagnostic plus poussé. Le traitement commence par la détermination de la cause du stress. Ensuite, un travail comportemental ou un traitement par des phéromones de chat sera réalisé. Il arrive que le vétérinaire propose une approche homéopathique, phytothérapique ou par aromathérapie.

Dans le cas d’une prise en charge complète après le diagnostic (pose de sonde urinaire, croquettes spéciales, seringue, sérum…), le coût du traitement avoisine les 200 euros.

 

Assurez votre chat

Assurer votre chat, c’est profiter de plusieurs avantages, en l’occurrence : 

  • La garantie d’une bonne santé de l’animal
  • Un allègement dans les dépenses liées aux soins
  • La sérénité du maître
  • Un service réactif et personnalisé selon les demandes.

Sans une couverture santé, l’entretien et le traitement de la cystite de votre félin peuvent vous coûter environ 300 à 400 euros. De plus, l’animal nécessite des soins spécifiques autres que ceux des chiens et demande donc des formules adaptées à leurs besoins. Outre le traitement des maladies et la couverture en cas d’accident, l’assurance offre également une assistance, c’est-à-dire une aide de l’assureur en cas de perte ou de vol.

  Afin de profiter de ces avantages, prenez le temps de comparer les forfaits mis en avant par les mutuelles pour chat afin de bénéficier d’un meilleur remboursement.