Accueil > Soins animaux > Les points essentiels à savoir avant d’adopter un chat

Les points essentiels à savoir avant d’adopter un chat

Comment prendre soin de son chat au quotidien

La chose la plus importante à apporter votre chat est l’attention. Prenez le temps de le chouchouter et jouer avec lui, mais non seulement. Voici les habitudes à adopter :

 

· Le brossage des poils :

À l’aide d’une brosse à picots, pensez à brosser votre chat au moins une fois par semaine. En brossant ses poils, vous éviterez qu’il ne s’étouffe avec les poils qu’il avale pendant son toilettage. Le brossage favorise également la repousse du pelage.

 

· Le bain :

Les chats adorent jouer à l’extérieur de la maison. Toutefois, ils risquent d’attraper des puces et des tiques ou d’autres parasites. C’est pour cela qu’il faut penser à laver votre chat régulièrement.

 

· Le vermifuge :

Il est indispensable de vermifuger votre chat deux à trois fois par an. Les femmes enceintes et les enfants sont vulnérables aux infestations parasitaires et autres maladies transmises par les chats.

À ce sujet, il faut savoir avant tout qu’un chat est comme tout animal domestique : il faut penser à consulter un vétérinaire pour avoir les conseils nécessaires pour prendre soin de sa santé. Ci-dessous, nous découvrirons quelques-unes des maladies les plus fréquentes.

 

Les maladies fréquentes du chat

Voici quelques maladies que peuvent contracter les chats au cours de leur existence et auxquelles les propriétaires devraient faire attention pour éviter qu’elles ne s’aggravent. Avant toute chose, il est déconseillé de faire de l’automédication, ou de soigner votre chat vous-même, car cela pourrait lui être fatal. Faites plutôt confiance aux professionnels !

 

· L’acné féline :

Cette maladie est caractérisée par une inflammation des glandes sébacées qui créent de l’acné au niveau du menton et de la lèvre inférieure du chat. Sans traitement, l’acné peut s’aggraver. Il faut également identifier la cause de l’acné. Généralement, cela est dû à une allergie au plastique.

 

· L’asthme félin :

Votre chat peut être allergique à la fumée de cigarette, aux acariens, aux pollens ou encore aux parasites. Tout cela peut provoquer une crise d’asthme chez votre chat. Aucun traitement ne peut guérir l’asthme félin. Le propriétaire doit essayer de réduire et limiter les agents qui peuvent provoquer les crises du chat. Éloignez également tous les produits nettoyants et solvants agressifs.

 

· L’anaplasmose :

Il s’agit d’une infection bactérienne causée par la morsure d’une tique. Le chat atteint de cette maladie présente des saignements dans les urines, les selles et même du nez. Il existe des traitements contre cette maladie.

 

· La calicivirose féline :

Cette maladie est caractérisée par la présence d’un virus qui entraîne des éternuements fréquents et des écoulements purulents chez votre chat. Il n’existe aucun traitement pour le chat atteint de la calicivirose. Toutefois, le vaccin contre le coryza peut être efficace.

 

· La conjonctivite du chat :

Il s'agit d’une maladie courante et contagieuse uniquement de chat à chat. Le chat peut attraper la conjonctivite tout simplement à cause d’une poussière dans l’œil qui peut s’infecter. Si la maladie n’est pas traitée, elle peut altérer la vision de votre chat.

 

Les maladies dangereuses et soins préventifs pour votre chat

Afin d’éviter les maladies infectieuses qui peuvent être fatales à votre chat, il est judicieux de consulter un vétérinaire. Le vétérinaire vous conseillera de vermifuger votre chat et de vous assurer que tous ses vaccins sont à jour. Il faut savoir que certaines maladies des chats non vermifugés peuvent se transmettre à l’homme. Le choix des vermifuges devra ainsi se faire suivant les consignes du vétérinaire, car cela doit s’adapter selon son environnement.

Les maladies potentiellement dangereuses qui nécessitent une vaccination dès les premiers mois de votre chaton sont les suivantes :

 

· La chlamydiose :

C’est une maladie respiratoire qui atteint les chats non vaccinés. Elle peut se transmettre à l’homme. Cette maladie peut se confondre avec la  calicivirose et la conjonctivite, car elle se caractérise par des écoulements nasaux et oculaires. Si le traitement ne se fait pas dans un bref délai, le chat peut avoir des complications pulmonaires.

 

· Le coryza :

Aussi appelé la grippe du chat, le coryza atteint les voies respiratoires et provoque une forte fièvre qui affaiblit rapidement le chat. En l’absence d’un traitement, le coryza peut entraîner le décès.

 

· La leucose féline :

Maladie causée par un virus, la leucose s’attaque directement au système immunitaire de votre chat. À la différence du sida du chat, cette maladie peut être évitée par la vaccination. Cependant, si le chat est atteint par la leucose, aucun traitement ne peut le soigner.

 

· Le typhus :

Cette maladie est causée par un parvovirus qui s’attaque au tube digestif de l’animal, ce qui entraîne une gastro-entérite infectieuse. Si le chat est atteint de typhus, il est extrêmement contagieux. Le parvovirus se propage rapidement à travers les selles, les urines, le simple partage d’une gamelle etc.

La seule prévention contre ces maladies demeure la vaccination. Il existe plusieurs vaccins qui peuvent être administrés à votre chat avant sa première année de vie. Il est impératif de suivre les conseils du vétérinaire quant au rappel de ces vaccins. Il faut savoir que, comme le chien, les chats peuvent transmettre la rage. Un vaccin contre la rage du chat peut se faire à partir de son troisième mois.

En conclusion, en plus d’une alimentation équilibrée, votre chat a besoin d’un soin particulier dès ses premiers mois. Assurez-vous de respecter les périodes de vaccinations. Des traitements antiparasitaires sont également conseillés pour prévenir l’infestation des puces et des tiques. Il faut savoir que les puces se propagent rapidement sur le pelage de votre chat en déposant des larves. À ce stade, le brossage régulier ne sera plus efficace. Il faudra suivre des traitements particuliers pour se débarrasser des œufs de puces et des larves.