Accueil > Soins animaux > Quelle identification pour mon chat : tatouage ou puce électronique ?

Quelle identification pour mon chat : tatouage ou puce électronique ?

Mais pourquoi dois-je identifier mon chat ?

Conformément à l’article L212 – 10 du Code Rural, l’identification des chats est obligatoire pour tous les chats âgés de plus de 7 mois.

Qu’il s’agisse d’un chaton offert par un proche ou encore d’un chat acheté en animalerie, en élevage, trouvé dans un refuge ou chez un particulier, le propriétaire doit procéder à son identification, et ce, par puce électronique ou par tatouage. Cette étape est tout aussi importante que les vaccinations et la stérilisation. C’est non seulement obligatoire, comme mentionné dessus, mais vous permettra aussi de le retrouver facilement en cas de vol, de disparition, d’accident ou de fugue.

En effet, l’identification contient toutes les informations concernant l’animal (sa date de naissance, sa race, son sexe…), et les coordonnées de son propriétaire (Nom, adresse, numéro de téléphone, adresse mail…). Ainsi, si votre chat se perd ou s’est retrouvé accidenté, vous serez prévenu rapidement. La gendarmerie, le refuge des animaux, la fourrière ou le vétérinaire pourra vous contacter immédiatement.

 

Quelle méthode choisir pour l’identifier ?

Deux solutions existent pour identifier votre chat : Le tatouage et la puce électronique.

 

L’identification du chat par tatouage

Il s’agit d’une méthode d’identification traditionnelle. Le tatouage est un numéro composé de trois (03) lettres suivies de trois (03) chiffres. Pour le déroulement de l’opération, elle nécessite l’intervention d’un vétérinaire agréé. Le tatouage se trouve souvent à l’intérieur de l’oreille droite du chat. Elle se fait sous anesthésie générale, puis à l’aide pince ou au dermographe, comme pour le tatouage pour les humains.

Le tatouage a pour avantage d’être visible immédiatement. Lorsque quelqu’un trouve votre chat, il n’a pas besoin de se rendre chez un vétérinaire pour obtenir son matricule. Il suffit qu’il entre en contact avec l’I-Cad (Fichier national d’identification des carnivores domestiques) et leur donner le numéro d’identification afin de retrouver son maître. Cependant, il est à noter que le tatouage peut devenir flou, moins lisible, voire s’effacer avec le temps. Si vous comptez voyager en Europe, vous devez faire poser une puce électronique, car de nombreux pays l’exigent.

 

La puce électronique

La puce électronique ou le transpondeur est une autre option pour identifier votre boule de poils. Elle est de la taille d’un grain de riz, de 1mm de diamètre pour 3 à 4 mm environ. Ce dernier contient un code barre avec un numéro à quinze (15) chiffres permettant d’identifier le pays (250 pour la France par exemple), l’espèce animal (26 pour les chiens et chats), le laboratoire qui a fabriqué la puce et enfin les informations concernant l’animal en sujet et son maître. La puce ne peut être détectée et lue que par les vétérinaires ainsi que les refuges pour animaux, fourrières ou encore la police qui détiennent un lecteur spécifique prévu à cet effet.

L’implantation du transpondeur est facile, rapide et indolore. Il peut se faire à tout âge et sera posé entre les omoplates du chat avec une seringue munie d’une grosse aiguille bien affûtée. Il n’y a pas besoin d’anesthésie, sauf si votre chat est très sensible.

Ne vous inquiétez pas, la puce n’est pas dangereuse pour votre animal et ne risque pas de se déplacer sous la peau. Elle ne contient aucun système magnétique ou électrique, qui peut représenter un danger pour le chat.

 

Qu’en est-il pour le collier et la médaille d’identification ?

Non obligatoire mais plus qu’un accessoire, un collier avec ou sans médaille peut être un complément d’identification de votre chat. Ce dernier possède déjà un numéro d’identification par tatouage ou par puce électronique ? Pourquoi ne pas penser à une double identification ? Vous aurez ainsi l’esprit tranquille. Vous pouvez en plus lui faire porter un collier antiparasitaire ou un joli collier associé à une médaille avec son nom et quelques informations vous concernant gravés dessus. Cela aidera la personne qui retrouve votre chat à vous contacter facilement. Par ailleurs, le fait que votre animal ait un collier indique qu’il n’est pas un chat errant et qu’il a un propriétaire. On n’aura pas besoin de vérifier s’il a un tatouage ou une puce, sauf si c’est vraiment nécessaire.

 

Identifier mon chat : combien ça coûte ?

Identifier son chat a un coût et cela dépend de la méthode choisie ainsi que le cabinet de vétérinaire et la complexité de l’intervention. Si vous avez opté pour le tatouage, comptez 50 à 70 euros. Pour la pose de la puce électronique, le prix varie entre 50 et 60 euros.

Faites des économies sur vos divers frais vétérinaires en souscrivant votre compagnon à une assurance santé pour animal. Pour trouver la mutuelle et la prévoyance qui vous convient le mieux, utilisez un comparateur d’assurances. Rendez-vous sur le site de SANTORS, votre courtier en assurance. Nous mettons à votre disposition un outil de comparaison en ligne. Vous y découvrirez plusieurs offres adaptées aux besoins de votre animal de compagnie, à vos souhaits et à votre budget. Nous vous aidons à faire votre sélection. Vous bénéficierez ensuite de divers services spécifiques, de prises charge, de garanties ou de remboursements de frais liés à des maladies, des hospitalisations ou des soins de base de l’animal.