Accueil > Soins animaux > Tout savoir sur la maladie de Lyme

Tout savoir sur la maladie de Lyme

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme a été identifiée pour la première fois aux États-Unis en 1975. La bactérie à l’origine de la pathologie s’appelle « Borrelia Burgdorferi ». Elle est transmise par le biais des morsures de tique. 

Une fois la maladie contractée, il devient indispensable de la traiter. En effet, sans traitement, la maladie de Lyme atteint directement les articulations, les nerfs et peut même provoquer une insuffisance rénale. En outre, il faut souligner le fait que le diagnostic de cette maladie est assez délicat autant chez l’homme que chez l’animal. 

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

Les symptômes de cette maladie apparaissent seulement quelques jours après la contamination par le biais d’une morsure de tique. Ces symptômes peuvent comprendre : 

  • De la fièvre,
  • Un abattement généralisé,
  • Une perte d’appétit,
  • Des problèmes au niveau de la démarche (les muscles ainsi que les articulations sont douloureux).

Si vous observez ces symptômes chez votre animal de compagnie, il sera nécessaire de l'emmener immédiatement chez un vétérinaire. 

 

Quelles sont les causes de la maladie de Lyme ?

Il faut souligner que la transmission de cette maladie se fait uniquement via la morsure d’une tique. La spécificité de ce parasite est que sa femelle se nourrit du sang de son hôte dans l’objectif de se reproduire. 

De ce fait, la tique peut s’accrocher à la peau de votre chat pendant environ 48 heures. C’est le temps qu’il lui faut pour se nourrir. Dans ce cas, vous retrouverez aisément la tique dans les poils bien fixés sous la peau du chat. Vous ne verrez que le corps ainsi que les pattes du nuisible. Malheureusement, cette morsure peut facilement passer inaperçue. En outre, la taille d’une tique peut varier entre 2 mm et 1 cm : ces insectes ne sont donc pas toujours faciles à apercevoir. 

Sachez qu’il existe plusieurs variétés de tiques en France. Ces dernières ne transmettent pas seulement la maladie de Lyme, mais également de nombreuses autres maladies. Il faut donc être prudent lors de balades en forêt ou de randonnées en haute montagne, aussi bien pour soi que pour ses animaux de compagnie.

 

Quels sont les traitements qui existent ?

Il va sans dire que si votre chat présente les symptômes mentionnés tout à l’heure, il vous faudra obligatoirement l’emmener chez le vétérinaire. Cela vous permettra, dans un premier temps, de savoir si la maladie qui touche votre animal de compagnie est effectivement la maladie de Lyme. Notons que de nombreuses autres maladies peuvent se manifester de manière similaire.

Il est donc tout à fait possible que votre vétérinaire vous propose de faire des examens supplémentaires. On parle notamment d’une prise de sang afin de trouver d'éventuels antigènes. Malheureusement, l’interprétation des résultats de ces analyses est assez délicate. Raison pour laquelle les vétérinaires prescrivent souvent un traitement antibiotique sur le long terme en cas de suspicion de maladie de Lyme.

En outre, la transmission des bactéries ne se fait qu’une fois que les tiques sont rassasiées. Ce qui fait que si vous enlevez la tique avant qu’elle ne se détache d’elle-même, alors vous diminuez considérablement les risques de contamination. Cela est valable pour tous ceux qui sont sujets à la morsure des tiques comme les humains, les chats ou encore les chiens. 

 

Comment prévenir la maladie de Lyme ?

Mieux vaut prévenir que guérir : comment peut-on donc prévenir la maladie de Lyme ? Il faut dans un premier temps souligner que les chats contractent cette maladie de façon relativement rare. On vous conseille tout de même de prendre quelques mesures pour limiter les risques au minimum. 

Tout d’abord, vous pouvez lui prodiguer un traitement antiparasitaire contre les tiques. Ce traitement doit être effectué à des intervalles relativement réguliers : autrement dit, entre une fois tous les mois à une fois tous les trois mois. 

Vous pouvez également inspecter le pelage de votre animal chaque fois qu’il rentre de l’extérieur. En effet, il est essentiel de retirer les tiques le plus rapidement possible, de préférence dans les 24 heures.

Notons également qu’un vaccin contre la maladie de Lyme n’est disponible que pour les chiens ! Il est donc d’autant plus important de vérifier régulièrement l’état du pelage de votre chat. 

 

Conclusion

Il est très important de prendre au sérieux les risques en lien avec la maladie de Lyme pour la santé de votre chat. En effet, bien que rare, cette pathologie peut s’avérer très dangereuse. 

Si par malheur votre chat devait contracter cette maladie, pas de panique : des traitements existent. Ces derniers peuvent toutefois être longs et coûteux. La souscription d’une mutuelle spécial chat vous permettra d'affronter en toute tranquillité les frais de santé imprévus. Pour trouver celle qui correspond le mieux aux besoins de votre compagnon et à votre budget, réalisez dès maintenant un devis sur Santors.