Accueil > Soins animaux > Tout savoir sur l’orthopédie chez le chien !

Tout savoir sur l’orthopédie chez le chien !

L’orthopédie chez le chien : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la branche d’analyse des maladies touchant l’appareil locomoteur. On parle notamment des articulations, des os, des ligaments, des tendons et autres de l’animal. Autant dire que ce type de souci est assez fréquent tant chez les chiens que chez les chats. Cela se voit, d’ailleurs, par des symptômes clairs et faciles à discerner : difficultés à marcher ou à sauter, voire l’impression de voir le chien boiter. 
Si vous observez ces symptômes, il sera nécessaire d’amener votre ami à quatre pattes chez le vétérinaire. Cela vous permettra d’avoir une idée précise du mal et vous de commencer le traitement le plus rapidement possible.

 

Quand et pourquoi consulter ?

Quelles sont les raisons qui doivent vous motiver à penser à un traitement orthopédique pour votre chien ? Tout d’abord, vous devrez obligatoirement passer par cette étape si votre vétérinaire a mis en évidence un problème orthopédique. De même si ce dernier vous conseille la réalisation d’examens complémentaires spécifiques. 
En outre, la prescription d’un traitement orthopédique est indispensable si votre chien ou chat montre certains signes spécifiques, tels que des douleurs au niveau musculaire et articulaire. On parle notamment des crampes, des douleurs au niveau des épaules, hanches, genoux ainsi qu’aux pattes. 
L’orthopédie est également nécessaire si votre animal a subi un traumatisme ou a été victime de  fractures, luxations ou d’une entorse. Ce qui est fréquent quand il ne pose plus la patte ou quand il n’arrive plus à la lever. 
Il faut également passer par cette démarche en cas d’arthrose accrue ou si votre animal appartient à une race à risque. Dans ce cas, un dépistage spécifique est souvent nécessaire.

 

Comment se passe la consultation ?

Une consultation spécifique en orthopédie se fait de manière générale en plusieurs étapes. On vous les fait découvrir ci-dessous. 
Dans un premier temps, le vétérinaire relèvera les antécédents de votre chien. Il s’agit d’un petit historique de santé rapide. Après quoi, votre compagnon subira un examen orthopédique complet avec des examens pertinents. On parle notamment de radiographie, d’arthroscopie, d’échographie tendineuse et bien d’autres. Notons que certains de ces examens doivent se faire sous anesthésie générale. Vous devrez donc bien vous informer auprès de votre vétérinaire. 
Vient ensuite un diagnostic précis, suite auquel une décision sera prise au niveau thérapeutique. Les informations seront ensuite envoyées à votre vétérinaire traitant pour que les traitements soient intégrés au parcours de soins de votre chien.  

 

Les différentes étapes de la chirurgie orthopédique

Si votre chien doit subir une intervention de nature orthopédique, il y a plusieurs étapes à prévoir. 
La première étape est l’explication de l’intervention qui va survenir. Vous saurez donc quels seront la technique chirurgicale utilisée, les éventuelles complications et les résultats attendus. Après quoi, vous obtiendrez un devis concernant les dépenses lors de l’intervention. 
Après la démarche de chirurgie proprement dire, l’animal passera par la salle de réveil. Ensuite, il sera transféré pour hospitalisation. Bien entendu, vous aurez des nouvelles dès que l’état de l’animal sera pleinement stabilisé. 
Dès que son état général sera stabilisé, votre chien sera autorisé à sortir. Vous obtiendrez également un compte-rendu concernant la chirurgie et l’hospitalisation. Compte rendu que vous donnerez, bien sûr, à votre vétérinaire traitant pour la bonne continuité des soins de votre chien.

 

Le coût des soins orthopédiques

Il faut savoir que les frais liés aux interventions et soins de nature orthopédique peuvent varier considérablement : il est donc essentiel de demander un devis détaillé au praticien avant de donner votre accord. En effet, le coût de ce type d’opération varie grandement en fonction de la nature du traitement : vous pourrez donc compter à partir de 30 euros pour un ECG et aux environs de 100 euros pour une radiographie… Et c’est sans parler des coûts d’une éventuelle intervention chirurgicale. Et oui, bien prendre soin de son ami à quatre pattes peut entraîner de considérables dépenses. 
Comment fournir à son compagnon tous les soins dont il a besoin sans se soucier des dépenses ? Sachez qu’il existe une solution : la mutuelle animale. Moyennant une cotisation mensuelle, celle-ci vous permet de gérer votre budget et de faire face aux imprévus en toute sérénité. Pour trouver la mutuelle qui correspond le mieux à vos besoins parmi les offres qui existent, n’hésitez pas à faire appel au comparateur d’assurance animale en ligne proposé par Santors.