Si la Sécurité sociale prend en charge les soins dentaires courants, elle n’en fait pas de même pour les soins plus complexes. Ces soins complexes sont souvent mal remboursé par l’Assurance maladie, mais sont surtout les frais de santé les plus onéreux. Comment dans ce cas trouver la bonne mutuelle dentaire et avoir une meilleure complémentaire santé ?
Pour en savoir plus: Pour quelle raison souscrire à une mutuelle dentaire?

Quels sont les différents soins dentaires ?

Les soins dentaires sont classés en trois catégories :

  • Les soins dentaires courants incluant le traitement des caries, l’extraction d’une dent, le détartrage et la dévitalisation d’une dent. Ces derniers se font généralement une fois par an et une partie des traitements, comme la pose de facette dentaire ou le blanchiment des dents, sont pris en charges par certaines mutuelles.
  • Les soins dentaires chirurgicaux regroupant toutes les opérations chirurgicales à l’intérieur de la cavité buccale comme la pose de couronnes dentaires.
  • Les soins dentaires que la Sécurité sociale ne rembourse pas comme la parodontologie, les implants dentaires ou l’orthodontie pour adulte.

Quels sont les frais dentaires remboursés l’Assurance maladie ?

  • Pour les soins courants

La Sécurité sociale prend en charge, jusqu’à 70 %, tous les soins courants (traitement d’une carie, détartrage, extraction d’une dent permanente, dévitalisation d’une molaire…) et les consultations chez le chirurgien dentiste.

Les tarifs sont habituellement respectés et les dépassements d’honoraires ne sont pas fréquents. Une garantie de 100 % venant de votre complémentaire santé suffira donc pour les soins courants. Faites néanmoins attention, car la dévitalisation, accompagnée d’une pose de prothèses dentaires, n’est pas bien couverte par l’Assurance maladie.

  • Pour les prothèses dentaires

Sur la base du tarif de convention, la pose de prothèse dentaire est prise en charge à 70 % par la Sécurité sociale. Le tarif des prothèses dentaires diffère néanmoins de celui imposé aux soins dentaires et aux consultations.

Étant libre, le tarif peut effectivement faire l’objet de dépassement d’honoraires. Il n’est donc pas rare que la part restante à votre charge soit considérablement élevée. Mieux vaut donc se tourner vers un comparateur en ce qui concerne les devis des dentistes, comme pour le choix de la mutuelle, afin d’obtenir un remboursement plus important.

  • Pour les implants dentaires et l’orthodontie

En ce qui concerne l’orthodontie, le remboursement ne s’applique qu’aux enfants de moins de 16 ans. Les tarifs pour les traitements d’orthodontie sont effectivement libres comme la pose de prothèse dentaire. Ainsi, les adultes ou parents souhaitant réaliser des soins jugés par la Sécurité sociale comme de nature esthétique ne seront pas remboursés.

  • Pour les implants dentaires

L’Assurance maladie ne propose aucun remboursement sur les implants dentaires, leur coût se révèle pourtant très cher. De plus, la plupart des mutuelles classiques n’offrent pas de forfait pour ce type de soin classé hors-nomenclatures.

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Vous avez besoin d’importants soins dentaires ? La souscription à une mutuelle adaptée reste la meilleure alternative pour compléter la prise en charge par la Sécurité sociale. Le remboursement d’une mutuelle santé dépend néanmoins d’un pourcentage ou forfait annuel.

  • Les soins dentaires chirurgicaux : la meilleure solution reste de se tourner vers une mutuelle santé offrant une gamme spéciale dentaire. Selon la garantie choisie, vous obtiendrez une meilleure prise en charge de vos soins dentaires.
  • Les traitements orthodontiques : prêtez d’abord attention au devis remis par votre stomatologue avant de choisir la mutuelle dentaire qui vous remboursera le mieux. Cette dernière complètera le remboursement de la Sécurité sociale en fonction de votre garantie.
  • Les implants dentaires : il existe quelques mutuelles proposant des formules intéressantes vous versant un forfait pour les soins non-remboursés.
  • Les besoins importants en dentaire : une mutuelle permettant de renforcer les prestations dentaires est la mieux indiquée et vous évitera de monter de niveau pour les garanties.
  • Les soins sur plusieurs années : portez votre choix sur un partenaire dentaire proposant des bonus de fidélité, cela augmentera vos garanties chaque année.

Quelle mutuelle pour les seniors ?

Réaliser un comparatif sur les devis proposés par les nombreuses mutuelles ne suffit pas. Il vous faut aussi prendre en compte votre âge, vos antécédents en soins dentaires et vos besoins particuliers. Les seniors sont certainement ceux qui souffrent le plus des coûts importants des soins dentaires.

Pour les seniors, une visite chez le dentiste ne se limite effectivement plus à traiter une carie. La pose de couronnes, implants, prothèses ou bridges et la mise en place de prothèses sont souvent inclus. L’Assurance maladie rembourse 70 % des frais engendrés. Encore faut-il que les soins dont vous bénéficiez soient inscrits sur la liste des prestations remboursées, mais la facture à votre charge reste encore assez élevée.

Mieux vaut donc se tourner vers un partenaire santé offrant un remboursement mieux adapté à votre budget. Une mutuelle senior propose, par exemple, un forfait annuel incluant un certain nombre de visites et la prise en charge, totale ou partielle, des dépassements d’honoraires.

Avant de faire votre choix, attachez une attention particulière aux dentistes conventionnés par la mutuelle dentaire de votre choix qui se trouvent non loin de chez vous. En plus de vous permettre de réaliser des économies, le dentiste conventionné peut, par une assurance dentaire, pratiquer une différenciation tarifaire proposant un remboursement plus intéressant.

Assurez-vous également que la mutuelle senior dentaire prend en charge la totalité des soins indispensables, incluant ceux classés hors-nomenclature. Prêtez attention au plafond du montant des soins remboursés, un montant assez bas ne permet effectivement pas de bénéficier d’un remboursement sur la totalité de vos soins.

Les actes de prises en charge par le partenaire santé que vous avez choisi doivent aussi être pris en compte, celles-ci ne prennent pas forcément en charge une majeure partie des frais. Restez au courant des actualités, car l’Assurance maladie s’engage, d’ici 2020, à rembourser l’intégralité des prothèses dentaires.

Mutuelle dentaire plafonnée ou sans plafond ?

Les mutuelles plafonnées

Que ce soit pour les seniors ou les familles, de nombreuses mutuelles dentaires offrent des taux de remboursement particulièrement élevés. Le choix de sa prochaine assurance dentaire dépendra donc aussi des éventuels plafonds de remboursement.

Le plafond de remboursement des complémentaires santé est fixé pour les dépassements d’honoraires. Présenté sous forme de pourcentage, le plafond dépendra en partie du tarif de convention fixé par la Sécurité sociale.

Contrairement au forfait annuel supplémentaire, le plafond correspond au montant maximum que votre partenaire santé peut vous rembourser chaque année. Ce type de remboursement ne convient cependant pas aux soins d’implantologie ou d’orthodontie.

Les mutuelles sans plafond

Le choix d’une mutuelle sans plafond reste la meilleure solution et présente de nombreux avantages. Bien qu’étant plus onéreuse qu’une mutuelle classique, cette dernière est la mieux indiquée pour les seniors, les adolescents et les enfants.

Elle convient aussi aux personnes qui doivent régulièrement se rendre chez leur chirurgien dentaire dont les prestations sont peu remboursées par l’Assurance maladie. La couverture est beaucoup plus étendue et le remboursement souvent immédiat.

Le choix de votre nouvelle mutuelle dentaire dépend de nombreux critères. Mieux vaut donc vous pencher en premier lieu sur vos besoins en soins dentaires et vous intéresser davantage aux différentes prises en charge avant de prendre votre décision.

appareils dentistes

Bientôt une prise en charge à 100 %

La réforme de prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale et les complémentaires en santé, un des engagements du Président lors de sa campagne, se met peu à peu en place afin de faciliter le quotidien des Français durant les trois prochaines années.

Suite aux négociations entre les professionnels du domaine dentaire et les acteurs de la santé, un nouveau panier (prestations de soins identifiées) avec une prise en charge à 100 % sera proposé aux Français. Les patients ne seront plus obligés de sortir leur portefeuille afin de régler le reste à payer.

Ces paniers d’offres ont été spécialement constitués par les professionnels de santé et les mutuelles dentaires afin de répondre à la volonté du Gouvernement et seront bientôt disponibles partout dans le pays. Les assurés auront cependant toujours la possibilité d’opter pour d’autres offres non prises en charge à 100 %.

La réforme « 100 % Santé » a commencé à se mettre en place en janvier 2019. Grâce à la collaboration du gouvernement avec les professionnels, les patients pourront profiter de prestations de mieux en mieux remboursées. La finalité de la réforme « 100 % santé » : un remboursement total d’ici 2021.

Un double progrès social et sanitaire pointe à l’horizon !