Accueil > Bien vieillir > Quels sont les aménagements à réaliser pour les seniors ?

Quels sont les aménagements à réaliser pour les seniors ?

Découvrez à travers cet article comment aménager votre habitation afin de réduire les risques d’accident.

 

Mettez de l’espace pour mieux vous déplacer

Avec l’âge, on perd de sa motricité. Se déplacer d’une pièce à l’autre devient dangereux et même fatal. Un des premiers réflexes consiste donc à enlever tous les objets qui peuvent constituer un obstacle. Il peut s’agir d’un tapis, de fils électriques, ou encore de plantes vertes.

C’est un geste simple et qui ne requiert aucun investissement onéreux. L’important est d’avoir une espace conséquente pour se déplacer !

Essayez de ne pas rétrécir les chemins en enlevant des objets de décoration comme les sculptures ou encore les petits meubles. Mettez aussi des cache-prises pour que les câbles ne trainent plus dans les couloirs.

Certes, cela va rendre la maison un peu fade, mais il s’agit d’un aménagement primordial pour éviter les accidents.

 

Adaptez votre cuisine pour vos besoins

La cuisine constitue une pièce dangereuse surtout pour les seniors. Les risques de brûlures, de chute, de fractures, de coupures sont fréquents pour les personnes âgées. Ainsi, certaines constructions doivent être entreprises pour réduire les risques :

  • Installation de placards sécurisés et bien plus accessibles fabriqués avec des matériaux non coupant et non conductible (bois, plastique).
  • Mise en place d’éclairage plus intense qui permet de distinguer plus facilement les ustensiles le soir ou la nuit.
  • Renforcement du plan de travail. Pour les seniors, il est primordial d’avoir une cuisine solide et stable.
  • Pose de plaques chauffantes avec un système à induction. Elles sont bien plus sécurisées et offrent beaucoup d’avantages par rapport aux anciens mécanismes (gaz).
  • Achat de plusieurs accessoires comme un ouvre-bocal automatique, un éplucheur paume de main, des aides à la découpe et un set de table antidérapant.
  • Aménagements des robinets : optez pour des robinets thermostatiques à grand levier pour éviter les risques de brûlures.
  • Acquisition d’électroménagers plus ergonomiques. Investissez dans de nouveaux matériels plus faciles à utiliser et dotés de fonctionnalités liées à la sécurité (mise en veille automatique, coupure automatisée...).

 

Modifiez votre salle de bain

La salle de bain est un endroit humide où les accidents sont fréquents. Pour une personne avec une mobilité réduite, il est indispensable de l’aménager pour assurer sa sécurité. Voici les changements à réaliser :

  • Enlever la baignoire : pour une personne âgée, l’enjambée est un acte dangereux qui peut s’avérer fatal. Mieux vaut donc mettre un trait sur cet accessoire.
  • Installer une douche italienne : il s’agit d’une douche plain-pied (sans marche et au ras du sol). Elle offre beaucoup plus de sécurité, car elle intègre souvent une barre de soutien ainsi qu’un siège rétractable pour prévenir les chutes.
  • Mettre des revêtements anti-glissades au-dessus du carrelage. Dans la salle de bain d’un senior, la mise en place d’un système de crampon sur le sol est indispensable.
  • Installer un robinet antibrûlure et facile d’accès.
  • Enlever les prises dans la salle de bain. L’électricité et l’eau ne font pas bon ménage ! Il est donc obligatoire de ne pas utiliser d’appareil électroménager dans la salle de bain au risque de s’électrocuter.
  • Faciliter l’accès à la salle de bain. Le respect des mesures réglementaires doit être suivi. La porte doit, par exemple, offrir au moins 80 cm de passage. Le miroir doit être posé à plus de 100 cm du sol et de façon inclinée.

 

Quelles sont les aides pour les aménagements d’un domicile ?

Pour les seniors, l’accumulation des dépenses liées à l’aménagement de leur domicile peut être élevée. En d’autres termes, les coûts peuvent avoisiner les 50 000 euros. Autant dire que tout le monde ne dispose pas des moyens pécuniaires pour financer ce genre de projet.

La solution réside dans les aides apportées par certains établissements comme l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Celle-ci peut prendre en charge les 35 ou 50 % du montant des travaux selon les ressources des demandeurs.

Sachez aussi que les travaux d’adaptation du logement donnent droit à un crédit d’impôt à 25 % de l’investissement.

 

L’assurance retraite peut également s’occuper de certaines prestations liées à l’aménagement du domicile. On peut, par exemple, citer les assistances techniques et humaines ou encore les aides financières selon les cas. Pour ce dernier cas, il convient de choisir la bonne assurance, car certaines ne prévoient pas ce genre de garanties. Pour ne pas être pris de court, vérifiez les termes de votre assurance. Si elle ne couvre pas ce type de dépenses, pensez à souscrire à une nouvelle. Pour accélérer les démarches, utilisez les services de Santors pour comparer les devis.

 

Sources :

https://www.ea-lateleassistance.com/magazine/habitat/comment-bien-amenager-le-domicile-des-seniors
https://www.habitatpresto.com/interieur/accessibilite/619-logement-personnes-agees
https://www.notretemps.com/famille/dependance/bien-vieillir-chez-soi-seniors-anticipent-pas-amenagement-domicile,i81289
https://www.notretemps.com/famille/dependance/bien-vieillir-chez-soi-seniors-anticipent-pas-amenagement-domicile,i81289