Accueil > Les médicaments > Tout sur l’alprazolam (anxyolitique)

Tout sur l’alprazolam (anxyolitique)

Indications thérapeutiques de l’alprazolam

L’alprazolam est indiqué pour divers traitements :

 

Traitement de l’anxiété

L’alprazolam permet le traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes. Les médecins le prescrivent lorsque l’anxiété est accompagnée de troubles gênants, comme les crises d’angoisse, les troubles et attaque de panique ou le trouble anxieux généralisé.

Il est recommandé pour les manifestations passagères grâce à son action rapide sur le cerveau. Ses effets apparaissent environ 10 à 15 minutes après l’absorption.

Pour les troubles anxieux chroniques, d’autres médicaments dont les molécules agissent plus longtemps pourraient mieux convenir. Cela permet, en effet, de réduire le nombre de prises de médicaments.

Il est à préciser que les anxiolytiques ne sont pas les seules réponses à l’anxiété. Leur prise doit être accompagnée d’une meilleure hygiène de vie, un sommeil régulier et une consommation modérée. L’abstinence aux boissons alcoolisées est de mise.

 

Sevrage alcoolique

L’alprazolam est utile dans la prévention et le traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique. Étant un tranquillisant, il ralentit les transmissions des nerfs du cerveau et agit comme dépresseur du système nerveux central.

Son action anxiolytique fait qu’il soit associé à un antidépresseur en cas de dépression.

Avant le début et l’arrêt d’un traitement, demandez toujours l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

 

Mode d’administration et posologie de l’alprazolam

L’alprazolam est un médicament réservé à l’adulte, dont l’administration se fait par voie orale.

Le traitement avec de l’alprazolam est initié à la dose efficace la plus faible. La posologie habituelle est de 0,75 à 2 mg par jour, et le dosage maximal journalier est de 4 mg.

 

Ajustement du dosage

Le traitement débute généralement avec 0,75 à 1 mg d’alprazolam par jour, dont 0,25 mg le matin, 0,25 mg à midi, et 0,25 à 0,50 mg le soir. Le dosage sera ensuite réajusté en fonction de la réponse thérapeutique du patient.

La durée de la prise de l’alprazolam doit être aussi la plus brève possible. Le traitement dure généralement 8 à 12 semaines, incluant la période d’ajustement du dosage. Dans certaines situations, le médecin traitant peut prolonger cette durée après des évaluations régulières et précises de l’état de santé du patient et de sa réponse thérapeutique.

La posologie est strictement individuelle et adaptée pour une situation précise. Ne suggérez pas la prise de ce médicament à quiconque, même à une personne qui présente les mêmes symptômes que vous. Ne le réutilisez pas ultérieurement sans un avis médical.

Une baisse d’efficacité peut également être observée après une utilisation répétée. Mais, évitez d’augmenter la dose. Il est fortement recommandé de vous en tenir à la prescription de votre médecin traitant en toute situation.

 

Oubli d’une prise

Lors d’une omission d’une dose, reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S’il est bientôt l’heure de votre prochaine prise, prenez uniquement la dose prescrite pour cette heure.

Il est déconseillé de doubler la dose pour compenser un oubli. En cas de doute, demandez l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant de reprendre la prise du médicament.

 

Surdosage

Le surdosage peut être causé soit par une prise massive d’alprazolam, soit par la polyintoxication impliquant d’autres dépresseurs du système nerveux central, soit par une polymédication.

Le surdosage induit à une dépression du système nerveux central. Les fonctions cardio-respiratoires du patient devraient être surveillées.

Les manifestations de cette dépression varient en fonction de la quantité ingérée. Il s’agit :

  • D’une somnolence,
  • Des signes de confusion mentale,
  • De la léthargie,
  • De l’ataxie,
  • L’hypotonie,
  • L’hypotension,
  • De la dépression respiratoire,
  • Du coma…

En cas de surdosage antérieur à 1 heure, le patient va être incité à vomir. Le médecin peut également pratiquer un lavage gastrique avec protection des voies aériennes. L’administration de charbon activé est également une option pour réduire l’absorption du médicament.

Le diagnostic et/ou le traitement d’un surdosage intentionnel ou accidentel peuvent être faits par une prise de flumazénil.

 

Contre-indications de l’alprazolam

L’alprazolam est contre-indiqué dans les situations suivantes :

  • Une hypersensibilité à l’alprazolam ;
  • Une allergie ou une intolérance à l’un de ses ingrédients, surtout le lactose (médicament contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase) ;
  • Une hypersensibilité à d’autres médicaments de la classe des benzodiazépines ;
  • Une difficulté respiratoire sévère ;
  • Un syndrome d’apnée du sommeil (pauses respiratoires pendant le sommeil) ;
  • Une fonction hépatique grandement réduite, une insuffisance hépatique aiguë ou chronique (risque de survenue d’une encéphalopathie) ;
  • Une myasthénie (une affection caractérisée par une grande fatigue musculaire due à un trouble de transmission de l’influx nerveux à la jonction du nerf et du muscle.) ;
  • Un glaucome aigu à angle fermé (le médicament, combiné avec un traitement convenable, peut servir de traitement pour les patients qui souffrent de glaucome à angle ouvert) ;
  • Une prise de kétoconazole ou de l’itraconazole.

Abstenez-vous de l’emploi de ce médicament si vous êtes concerné par l’un ou plusieurs de ces circonstances. Faites-en part à votre médecin traitant pour que d’autres traitements vous soient prescrits en cas d’anxiété, de dépression ou des manifestations du sevrage alcoolique

 

Effets indésirables possibles de l’alprazolam

Les effets indésirables représentent les réponses thérapeutiques non attendues suite à la prise d’un médicament à des doses normales. Lors des études cliniques et après la commercialisation du médicament, les plus fréquents constatés chez certains patients traités avec de l’alprazolam sont de nature neuropsychiatrique, cutanée, oculaire et générale :

  • Assoupissement ;
  • Baisse de vigilance ;
  • Augmentation de l’appétit ;
  • Changements de la libido (baisse ou augmentation) ou de la capacité sexuelle (dysfonction sexuelle) ;
  • Constipation ;
  • Difficulté à uriner ;
  • Etourdissements ;
  • Irritabilité ;
  • Sensation de tête légère ;
  • Fatigue inhabituelle ;
  • Faux sentiment de bien-être ;
  • Difficulté à coordonner certains mouvements ;
  • Trouble de l’équilibre ;
  • Tremblement ;
  • Sédation ;
  • Trouble de la vision et diplopie ;
  • Cycles menstruels irréguliers…

D’autres effets indésirables plus rares ont été observés chez d’autres patients. Des réponses qui nécessitent une surveillance de l’état du patient :

  • Nervosité ;
  • Forte agitation ;
  • Accentuation de l’anxiété ;
  • Faiblesse musculaire ;
  • Modifications du comportement, comme l’hostilité, l’agressivité, la baisse de l’inhibition ou les excès de colère ;
  • Confusion ;
  • Perte de mémoire à court terme ;
  • Présence des symptômes de dépression comme le manque de concentration ou les pensées suicidaires ;
  • Trouble gastro-intestinal ;
  • Fluctuations pondérales ;
  • Trouble du sommeil comme l’hypersomnie, les cauchemars... ;
  • Désintérêt aux activités quotidiennes ;
  • Apparition de symptômes de troubles hépatiques comme la nausée, les vomissements, la diarrhée, la perte de l’appétit, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, l’assombrissement de l’urine ou les selles claires ;
  • Apparition de symptômes de manie comme l’exaltation de l’humeur ou de l’irritabilité, la tendance à l’insomnie, ou les pensées galopantes ;
  • Difficulté à parler ;
  • Troubles de la pensée comme la désorientation, les convictions irrationnelles, ou la perte du sens de la réalité ;
  • Réaction allergique importante comme les crampes abdominales, la difficulté respiratoire, les nausées, les vomissements, ou l’enflure de la gorge ;
  • Réaction cutanée grave comme des cloques, la desquamation, l’éruption cutanée le long du corps, l’éruption cutanée accompagnée d’une fièvre ou d’une gêne ;
  • Augmentation de la pression intraoculaire entraînant l’apparition soudaine d’une douleur oculaire intense, les changements de la vision périphérique, la détérioration ou le brouillement de la vision, ou le gonflement des yeux…

Ces effets peuvent être temporaires ou permanents. Lorsque vous vous retrouvez dans l’une de ces situations, demandez conseil à votre médecin traitant.

D’autres effets secondaires peuvent également se manifester chez certains patients. Pour mettre à jour le rapport entre le risque et le bénéfice à l’utilisation de l’alprazolam, signalez les effets que vous constatez à votre médecin ou votre pharmacien. Vous pouvez aussi les déclarer directement à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) via le système national de déclaration.

Se référer à votre médecin en cas d’apparition d’effets indésirables permettra d’ailleurs de prendre des mesures nécessaires quant à la poursuite de votre traitement.

 

Mises en garde spéciales et précautions d’emploi de l’alprazolam

 

Grossesse et allaitement

Les effets de l’alprazolam sur la grossesse n’ont pas encore été établis. En contrepartie, il a été constaté que la prise d’autres médicaments de la classe des benzodiazépines augmente le risque de malformations congénitales. Si aucun effet n’est observé au cours du premier trimestre de la grossesse, la prise de benzodiazépines peut entraîner une diminution des mouvements actifs fœtaux et de la variabilité du rythme cardiaque fœtal.

L’alprazolam n’est donc pas conseillé, mais envisageable avec un suivi régulier, pour un usage chez les femmes enceintes.

Ce médicament peut passer dans le lait maternel, et le bébé pourrait ainsi en ressentir les effets. Il est déconseillé pendant l’allaitement. En cas de doute, référez-vous à votre médecin traitant.

 

Enfants et personnes âgées

L’efficacité et l’innocuité de l’alprazolam n’ont pas été testées chez les enfants et les adolescents (sujets moins de 18 ans). Ce médicament est uniquement réservé aux adultes. D’autres alternatives thérapeutiques peuvent être prescrites pour cette population en cas d’anxiété.

L’utilisation de l’alprazolam chez les seniors doit être faite avec prudence en raison des risques élevés de sédation, de diminution de la coordination et d’étourdissement.

 

Dépendance et sevrage

Le traitement avec de l’alprazolam peut conduire à un état de dépendance physique et psychique. Elle se manifeste souvent suite par une réduction de la dose ou une interruption soudaine du traitement. Les symptômes incluent :

  • Une insomnie ;
  • Des céphalées ;
  • Une anxiété importante ;
  • Des myalgies ;
  • Une tension musculaire ;
  • Une forte irritabilité ;
  • Des crampes abdominales ;
  • Des vomissements ;
  • Des troubles de la mémoire ;

Une hyperactivité à la lumière...

Outre ces précautions et mises en garde, d’autres facteurs sont à considérer lors de l’utilisation de ce médicament :

  • Le phénomène de rebond par l’exacerbation de l’anxiété qui a motivé le traitement ;
  • Le risque d’accumulation parce que les benzodiazépines persistent longtemps dans l’organisme ;
  • L’amnésie et les altérations des fonctions psychomotrices quelques heures après la prise ;
  • La dépression majeure où le médicament ne doit pas être prescrit seul ;
  • Les activités nécessitant de la vigilance, du jugement et de la coordination pendant la durée du traitement à cause des risques de somnolence et de vigilance réduite.

 

Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions

La prise de boissons alcoolisées et de médicament contenant de l’alcool est à éviter durant le traitement.

L’utilisation concomitante de l’alprazolam et de l’opioïdes ou de l’alprazolam et de la buprénorphine présente de grands risques pour les patients, allant d’une sédation, d’une dépression respiratoire, d’un coma, jusqu’à un décès. Si d’autres alternatives sont encore envisageables, il est fortement déconseillé de prescrire ensemble l’alprazolam et opioïdes.

Utilisés avec les autres dépresseurs du système nerveux central, le traitement avec de l’alprazolam entraîne un risque majoré de dépression centrale, de dépression respiratoire et de l’altération de la vigilance.

Avant le début du traitement, le rapport entre les bénéfices et les risques de la prescription concomitante de ces médicaments doivent être évalués. Le patient doit être averti des risques. Son état est à surveiller régulièrement.

 

Durée et conservation particulière de l’alprazolam

En tant que médicament uniquement réservé aux adultes, l’alprazolam est à tenir hors de la portée des enfants. Après la date de péremption mentionnée sur la boîte, il ne doit ni être conservé ni être consommé. Il peut est gardé en moyenne pendant 3 ans après sa fabrication.

Pour sa conservation, ce médicament doit être placé, de préférence, dans sa boîte à une température ambiante ne dépassant pas 25º C. Il n’existe pas d’autres précautions particulières.

Après votre traitement ou après la date de péremption du médicament, ne le jetez ni avec les ordures ménagères ni dans les eaux usées. Référez-vous à votre pharmacien pour demander comment vous pouvez vous en débarrasser.

Le prix de l’alprazolam varie en fonction du fabricant, du vendeur et du nombre de comprimés sécables par plaquette. L’alprazolam 0,25 mg disponible en plaquettes thermoformées de 30 comprimés est par exemple vendu à entre 1,23 € et 2 €.

Il est remboursable à hauteur de 65 % selon les taux fixés par la Sécurité sociale. Bénéficiez d’un remboursement complet pour vos traitements avec de l’alprazolam en choisissant une bonne mutuelle santé. Référez-vous au comparateur en ligne Santors.fr pour en trouver.