Accueil > Innovation médicale > Le dossier médical partagé

Le dossier médical partagé

Qu’est-ce que le DMP ?

Le dossier médical partagé (DMP) est votre carnet de santé sécurisé et informatisé, accessible sur Internet. En tant que tel, il contient les informations sur les :

  • Actes médicaux
  • Comptes rendus d’hospitalisation, de radiologie et de consultation
  • Maladies et antécédents d’allergies dont vous souffrez
  • Résultats des analyses effectuées
  • Soins de santé remboursés par la sécurité sociale qui incluent les traitements médicamenteux et les autres types de prise en charge

Vous êtes le propriétaire de votre dossier médical partagé. Ce statut vous permet de partager les données qui s’y trouvent aux professionnels de santé de votre choix (en ville ou en établissement de santé). 

Mieux informés, vos médecins traitants pourront ensuite vous prescrire un traitement adapté à votre état de santé. Par la même occasion, ils éviteront aussi les éventuelles erreurs de diagnostic.

 

Comment créer son dossier médical partagé ?

Vous pouvez disposer d’un DMP, si vous êtes bénéficiaire des services de la Sécurité sociale. Mais, avant de l’utiliser, créez d’abord votre compte. La création se fait sur le site dmp.fr. Pour y arriver, il est obligatoire de remplir les conditions suivantes :

  • Munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale disponible sur votre carte vitale
  • Indiquez un courriel, ou un contact mobile grâce auquel vous allez recevoir un signal dès qu’un document est ajouté à votre compte
  • Informez votre médecin traitant de l’existence de votre DMP, ou choisissez les professionnels de santé qui pourront y accéder.

Si la création vous semble difficile, sollicitez l’aide d’un professionnel. Ce dernier vous aidera à créer votre DMP, ou celui de votre proche.

Aucune loi ne vous oblige à disposer d’un DMP, bien que son existence soit conseillée par les professionnels de santé. En effet, ce dossier évite certains désagréments liés au traitement, comme l’interaction médicamenteuse, suivie permanente de l’état de santé…

Dans tous les cas, sachez que sa création est tout à fait gratuite. Vous pouvez le faire sur votre téléphone portable, ou votre ordinateur.  

 

Peut-on disposer de son DMP à tout moment ?

Bien évidemment, vous pouvez disposer de votre DMP à tout moment. Pour ce faire, rendez-vous sur le site de dmp.fr. Vous y verrez un lien qui vous mène sur votre DMP. Une fois trouvée, cliquez dessus, et saisissez vos identifiants.

S’il s’agit de votre première connexion, rappelez-vous de votre mot de passe initial. Ce dernier vous a été fourni au moment de la création. Ensuite, insérez le mot de passe. Normalement, vous obtiendrez rapidement via mail ou SMS un code d’accès à usage unique. Servez-vous-en, afin d’accéder à votre espace DMP.

Si vous souhaitez sécuriser votre compte, respectez les indications que vous trouverez sur le site. Celui-ci vous invite par exemple à saisir à la fois votre nouveau mot de passe et un code d’accès à usage unique (reçu via mail ou SMS) à chaque accès.

Dès que vous accédez à votre espace DMP, vous avez la possibilité de le gérer à votre guise. Vous pouvez par exemple ajouter des données, contrôler les mouvements réalisés par les professionnels de santé, autoriser l’accès à votre médecin…

 

Le DMP est-il un dispositif sécurisé ?

Le DMP suscite des doutes chez certains utilisateurs. Ces derniers se demandent de la sécurité des données personnelles et de l’accès aux professionnels de santé.

 

La sécurité des données personnelles

Le DMP est spécialement conçu dans le respect des règles de sécurité. Les données qui s’y trouvent sont stockées sur un serveur placé sous la surveillance du Ministère de la Santé. Ils sont uniquement employés pour améliorer votre état de santé. Un tout autre usage est strictement interdit.

Les informations contenues dans votre DMP sont de nature personnelle. En tant que telles, elles sont protégées par le secret professionnel prévu dans les articles L. 1110-4 du Code de la santé publique en France. Si quiconque méconnaît cette disposition, alors, il sera puni par la loi pénale.

L’assurance-maladie garantit également la sécurité de vos données personnelles en sa qualité de maître d’œuvre. En cas de problème, elle peut être tenue responsable.

 

L’accès aux professionnels de santé

Comme il s’agit de votre DMP, vous pouvez contrôler l’accès. Cette liberté vous autorise à masquer, voire à supprimer certaines informations. Elle vous permet également d’accorder l’accès aux professionnels de santé de votre choix. Cependant, votre médecin traitant possède le droit de consulter toutes les informations qui s’y trouvent, même si elles sont masquées.

Dans tous les cas, vous avez la possibilité de :

  • Interdire l’accès à un professionnel de santé
  • Solliciter une copie de votre DMP via support papier, ou en version électronique
  • Fermer votre espace DMP (les informations qui s’y trouvent seront protégées pendant 10 ans)

L’accès à votre espace DMP est interdit à votre employeur, assurance, mutuelle, banque, médecine de travail, sans votre consentement. Sinon, ils encourent une peine d’emprisonnement et des amendes.

 

L’accès en cas d’urgence

En cas d’urgence (votre état de santé peut menacer votre vie), tout médecin régulateur du Samu ou un professionnel de santé possède le droit d’accéder à votre DMP, sans votre consentement. Ces accès doivent toutefois figurer dans votre dossier.

 

Le remboursement des actes médicaux et le DMP

Comme la possession d’un DMP est facultative, son existence ne change en aucune manière vos droits de remboursement auprès de l’assurance-maladie. Vous continuerez de bénéficier d’une prise en charge intégrale, si vous souffrez d’une pathologie relevant de l’ALD (affection de longue durée). Vous continuerez de profiter des avantages accordés par la sécurité sociale.

Si vous souhaitez obtenir un taux de remboursement satisfaisant sur les soins médicaux (traitement, consultation, achat de médicaments, médecine douce…), comptez sur l’aide d’une mutuelle santé. Santors vous aide à trouver la meilleure offre en comparant les garanties.